Revue MAAC

Photo: Anja Beutler, www.anjabeutler.de

Annabel Guérédrat (Martinique)

Chorégraphe danseuse performeuse, vivant et travaillant en Martinique, 45 ans, après les classes préparatoires hypokhâgne et khâgne au lycée Chaptal à Paris, certifiée universitaire en master I de lettres et d’histoire à la Sorbonne, diplômée d’Etat de danse contemporaine, éducatrice somatique par le mouvement et praticienne certifiée en Body Mind Centering®. Elle démarre la scène avec l’ensemble de musique improvisée Sphota, et en parallèle entre dans la Compagnie Orisha de danse afro-brésilienne. Puis elle suit plusieurs formations en danse butoh, en pilates, en ashtanga & iyengar yoga & en techniques release dont la dernière en date est la technique Body-Mind Centering®, en ladja et en krump. Les techniques somatiques liées au mouvement lui permettent d’inscrire dans ses performances une gestuelle très personnelle et sensible comme pensée (politique) en état de danse.

Dès 2003, elle créé et travaille pour la compagnie ARTINCIDENCE. A partir de 2006, elle mène, parallèlement à ses créations, des actions dansées dans le milieu de la prostitution, carcéral, éducatif, médical et socio-humanitaire. Puis elle s’ouvre à de nouveaux échanges et crée de nouvelles collaborations artistiques avec des chorégraphes Caribéens, Sud-américains et Africains ; ce jusqu’à aujourd’hui.

En 2008-2009, elle fait partie de la 1ère promotion de la formation Transforme au CRCC de Royaumont sous la direction artistique de M. Gourfink. Entre juin & septembre 2010, elle fait trois rencontres décisives, avec Meredith Monk, Keith Hennessy & Anna Halprin. D’où découle son solo performatif «A freak show for S. », mettant en jeu « son corps comme totalité ouverte », en hommage à la Black Venus, Sarah Baartman, qu’elle continue à tourner dans le monde entier ; la prochaine date étant décembre 2014 pour le festival « We are tomorrow » dans le cadre du 130ème anniversaire de la Conférence de Berlin au Ballhaus. Une autre collaboration importante en 2011 est avec le chorégraphe Tchadien Hyacinthe Abdoulaye Tobio, avec qui elle cosigne le duo «Iyam Tara».

En 2012, elle ouvre un nouveau chantier autour du féminisme noir en créant le trio « Women, part two : you might think i’m crazy but i’m serious », avec les performers Ghyslaine Gau et Ana Pi. Ses interrogations portant sur le corps politique et la posture sociale des femmes Noires et Métisses dans les Caraïbes, l’emmènent à un partenariat avec l’Union des Femmes de la Martinique. Dès mars 2013, avec l’U.F.M., elle ouvre ses premiers ateliers « Danser son intime » à Fort de France. En mars 2014, en hommage à toutes ces femmes « doubout », elle écrit un nouveau solo « A woman ». Elle donne en novembre 2014 un workshop « Colored women in a white world » avec 6 jeunes femmes Noires performers au Ballhaus de Berlin, pour développer leur potentiel performatif.

En 2015, elle entame une nouvelle création en duo, avec le batteur Franck Martin : « Valeska and you », autour de la figure de la sorcière moderne s’inspirant de la danseuse burlesque berlinoise juive des années 1920, Valeska Gert. En même temps, elle se passionne pour un projet en tryptique avec le plasticien Henri Tauliaut, « A smell of success » en 2015, « Success is success » en 2016 et « Sun of success » en 2017, soit trois séries successives d’actes performatifs ouvrant sur des espaces afro cyber punks post-identitaires et questionnant nos mythes Caribéens in situ. Ils inventent 4 mondes ensemble : aqua, iguana, afropunk et technochamane. Aussi dès 2017, ils créent un laboratoire d’art performance convoquant de jeunes artistes pour pratiquer la performance in situ en pleine nature dans le Sud de la Martinique, un dimanche tous les deux mois.

En 2017 puis 2019, H. Tauliaut et A. Guérédrat créent les deux premières éditions du FIAP Martinique, Festival International d’Art Performance. En parallèle, Annabel crée trois nouvelles performances : HYSTERIA, accompagnée de deux musiciens live ; I’M A BRUJA ; et BB Beloved Baby. En 2021 est prévu le trio WOMEN, PART3, avec Ghyslaine Gau et Ana Pi.

Pour l'interview de Annabel Guérédrat, cliquez ici

Vos suggestions/réclamations/propositions en rapport avec ce portail