Photo: Anja Beutler, www.anjabeutler.de

Alexandra Déglise (Martinique)

Alexandra Déglise est une artiste du spectacle vivant franco-américaine qui a grandi en Martinique et vécu et travaillé à New York pendant 12 ans en tant que comédienne et journaliste.

Spécialisée en théâtre de mouvement, elle s’est formée aux Etats-Unis au Terry Schreiber Studio à New York de 2008 à 2014 et a obtenu son master de théâtre à l’Université de Virginie en 2016. Elle a été professeure de mouvement à T. Shreiber pendant quatre ans et professeur de théâtre à l’Université de Virginie pendant deux ans.

Elle a joué dans de nombreuses productions aux Etats-Unis, parmi lesquelles Summer and Smoke (Virginia Rep); Luv, (Heritage Theater Festival); 9 parts of Desire, A Midsummer Night’s Dream (The Helms Theatre, UVA Drama), Rosemary with Ginger (The Arthur Theater, NYC), The Blue Room (Theater Production Workshop, NYC).

Également formée à la danse théâtrale Butoh au Japon avec la compagnie Dairakudakan sous la direction d’Akaji Maro, elle a participé au Golden Show à Nagano en juillet 2016.

Elle a été la manager et membre de la compagnie Jazzo, théâtre de mouvement à Los Angeles en 2017.

Alexandra est aussi journaliste. Elle a un master d’Information et Communication de L’Université jean Moulin Lyon 3 et a travaillé pendant dix ans comme correspondante en finance à Wall Street entre autres pour France 24 et Europe 1.

Rentrée en Martinique en 2018, elle est en charge de la couverture du festival de Fort-de-France cette année-là et de la création du magazine culturel du festival diffusé pendant trois semaines en juillet tous les soirs sur Martinique 1ère.

Elle est engagée comme danseuse par la compagnie Art&Fact pour Au Nom du Père (avril 2019 – Tropiques Atrium), avant de démarrer l’aventure Pourvu Qu’il Pleuve (Tropiques Atrium et co-production des ATP en hexagone) la même année sous la direction d’Astrid Mercier avec DIMWAZELL’CIE.

En 2019, elle crée sa compagnie de théâtre polyglotte, DALA CompaNY, qui a pour but de nouer des liens et créer des ponts entre les territoires de la grande Caraïbe et l’Amérique.

En juillet 2019, elle se rend à Sainte-Lucie et Trinidad pour nouer des liens avec l’auteur et universitaire à l’UWI, Travis Weekes. Elle participe à la traduction de sa pièce Batay Pou Belle Vue et à sa mise en lecture en novembre 2019 par l’ETC en tant que comédienne et assistante à la mise en scène.

La même année elle termine l’écriture de sa première pièce Les Îles de Raphaël, en français et en anglais. La production et diffusion de cette pièce est prévue pour 2020-2021, dans la Caraïbe et, elle espère, aux Etats-Unis.

Photo: Anja Beutler, www.anjabeutler.de

Pour l'interview de Alexandra Déglise, cliquez ici

Vos suggestions/réclamations/propositions en rapport avec ce portail